Quelles solutions pour réduire sa fiscalité?

Il existe plus de solutions exemptes d'impôt dans l'immobilier pour réduire les impôts et créer de la richesse. Pour réussir la nouvelle ou ancienne exonération de la taxe foncière, plusieurs dispositifs sont possibles, y compris le dispositif Pinel. Avoir l'avis d'un expert immobilier peut être un véritable privilège.

La loi Pinel

Le dispositif Pinel couvre les investissements immobiliers nouveaux ou existants (en dehors des ventes du plan). Cela arrive à l'appareil Duflot, qui à son tour est un descendant de l'appareil Scellier. Les conditions sont d'abord géographiques car le logement doit être situé dans l'une des zones déterminées par la loi. Ceux-ci sont communs où la demande de loyer est particulièrement forte. Il existe en France plus de 120 mesures en franchise d'impôt pour permettre aux contribuables de réduire leurs impôts. Si la plupart de ces mesures concernent les déductions applicables aux dons, l'embauche de personnel de nettoyage, les cours de maison ... Certains sont spécifiques à l'industrie immobilière.

fiscalite immobilière

Le dispositif Censi-Bouvard

Le besoin croissant de logements adaptés aux personnes âgées et aux étudiants a conduit les pouvoirs publics à mettre en place ce système fiscal qui permet aux personnes d'investir dans des résidences de résidences pour personnes âgées ou d'étudiants, tout en taxant une partie de leur investissement. La réduction d'impôt est de 11% sur le prix d'achat dans la limite de 300 000 € en échange d'un bail de 9 ans.

D'un autre côté, il y a la loi Malraux. Cette loi encourage les investissements dans la rénovation et la restauration de bâtiments anciens à louer. Ces allégements fiscaux signifient simplement déduire des dépenses du revenu sans autres dépenses imposables. Et enfin, il y a aussi le LMP ou le locataire meublé. Les personnes privilégiées sont celles qui louent des meubles, des résidences pour foyers, des maisons de retraite, etc. bénéficient d'une réduction de la période d'amortissement et de la TVA, ainsi que d'autres avantages fiscaux. Entre la loi pinel, dispositif de défiscalisation via l'immobilier le plus connu la loi sur les logements en direction du tourisme, des aînés, des solutions étudiantes (dispositif Censi-Bouvard), sur les logements historiques ou la loi malraux, dans les DOM-TOM, entre la loi sur le meublé, professionnel ou non professionnel, l’Etat décuple les convoitises vers les placements locatifs. Son but n’est pas tant d’ajouter du rendement aux capitaux déjà établis, mais de conserver en état l’immobilier à jour et de pérennise la construction de logements neufs.